• Poésies de L'Epervier

  •  

    Poésies de L'Epervier (1)

     

    Convoitise

     

    Tu déchires ma chemise bien mise.

    Ma peau ruisselle mes envies d’une vie.

    L’incroyable sensation d’un goûter,

    Le succulent dont je m’abreuve à satiété.

     

    De curieux nuages nous enveloppent à ravir.

    Le baiser se déploie à la recherche de l’amour.

    Bonheur que je glisse entre mes doigts frileux.

    L’extase musicale, ce chant bien sensuel.

     

    Des lèvres dégustatrices, le rythme accéléré

    Et me voilà entrain pianotant mes désirs charmants.

    Encore volupté, le bruit des vagues, l’apothéose.

    Tu me combles de joie, sublimité de nos gestes.

     

    Voguent nos sentiments au gré d’une brise discrète.

    Je crie l’aisance, cette cadence adorable.

    S’endormir, harmonie de nos caresses jouissives.

    Se complaire pour l’éternité, à tout jamais.

     

    André, épervier

       
    Posté le: Lun 23 Juil - 16:36 (2012

    Poésies de L'Epervier

       Article sur le forum ici
     

    votre commentaire
  •  

    Poésies de L'Epervier (2)

     

    Jeux de vie, l’envie ?

    Loupiot, jeu d’innocence, caresse de mon teddy-bear.

    L’univers de mots gentils, affectueux ;

    le sublime ! Le désir d’une compréhension, un sourire enfantin.

    Des menottes sincères, l’emprise si convoitée.

     

    Jeune homme, rêve jouissif, divertir son corps.

    Caresser la jupette, découvrir l’odeur sensuelle.

    S’en abreuver sous un voile charmant, charmeur.

    L’extase, la promptitude du désir sans cesse.

     

     

    L’homme à la recherche d’une sagesse précieuse.

    Se bâtir un avenir, sérieux amusement, l’adulte.

    Essoufflement mais ténacité entre deux farandoles.

    Se comprendre, dandiner la vie, l’alternative.

     

     

    Le vieil homme aux images vétustes, la douleur.

    Démarche chancelante, le vis-à vis d’un amusement.

    Le malgré tout d’un bonheur espéré, l’envol.

    Promenade d’espoir dans l’attente d’une fin salutaire.

     

     

    André, épervier

       
    Posté le: Mar 7 Aoû - 14:03 (2012)

    Poésies de L'Epervier

       Article sur le forum ici
     

    votre commentaire
  •  

    Poésies de L'Epervier (3)

     

    Se comprendre

    Suis-je terrible dans mes propos désordonnés

    Ou plutôt révolte dans mes émotions survoltées ?

    L’envol d’un discernement, un écran quelque peu ombragé ;

    De l’espoir, un rayon de soleil réclamé.

     

     

    Suis-je désordre au grand déplaisir de ma plume ?

    Vacillement à travers les mots confus et douloureux.

    Percer l’impossible à travers un grisâtre imperceptible.

    Souffler la vie en des caresses si souhaitées.

     

     

    Suis-je la mort en des pas difficiles, essoufflés ?

    Un cœur giflé, des images morbides, peu d’énergie.

    Se convaincre qu’imposture est malsaine, désobligeante.

    Vivre l’amitié chassant la malveillance absolue.

     

    Suis-je encore poète d’une plume alerte,

    Ce langage fabuleux d’une écriture si délectable ?

    Arc-en-ciel, un désir profond, l’aube espérée.

    Certes, je suis passion au-delà de mes incertitudes.

     

    André, épervier

       
    Posté le: Sam 15 Sep - 11:28 (2012)

    Poésies de L'Epervier

       Article sur le forum ici
     

    votre commentaire
  •  

    Poésies de L'Epervier (4)

     

    Charme utopique

    Le plaisir de rêver, s’envoler.

    Entre deux mondes, l’imaginaire.

    Ressentir douceur et volupté, l’extraordinaire.

    Une saveur délectable, brise charmante.

    De belles caresses intérieures, douces voix.

    Se balancer dans l’innocence gestuelle.

    Rire béatement, aucune souffrance tangible.

    Être heureux enfin, l’irréflexion absolue.

    Un long parcours vers l’éternité, blancheur assurée.

    De l’amour, toujours de l’amour, quel plaisir !

    Déception, signe alarmant, crainte, colère !

     

     

    Brusquement, un vent agité, réveil brutal.

    Maudite réalité, s’extérioriser…

    André, épervier

       
    Posté le: Lun 6 Jan - 13:44 (2014)

    Poésies de L'Epervier

       Article sur le forum ici
     

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique